Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
LYFtvEnvironnement
Nombre de messages : 38
Age : 53
Date d'inscription : 27/01/2017
http://www.environnement.lyftv.com




Semaine du développement durable : 10 conseils pour une attitude éco-responsable en entreprise

le Mer 31 Mai - 11:39
La semaine européenne du développement durable  se déroule cette année du 30 mai au 5 juin, avec pour thème "Mieux vivre ensemble en entreprise".
Avoir une attitude éco-responsable, notamment dans l’univers professionnel, permet d'intégrer les préoccupations environnementales au coeur de l’activité... Pour chaque salarié, intégrer des gestes simples pour prendre soin de l’environnement, c'est être éco-responsable, avoir une attitude positive pour aider à préserver son lieu de travail!
IL s'agit de gérer ensemble les ressources nécessaires au  bon fonctionnement de l’entreprise tout en cherchant à réduire son impact environnemental au maximum, à tous les instants. 
L’éco-attitude est une attention quotidienne pour limiter son impact écologique. Pour une entreprise, celà ne nécessite pas forcément d’installations supplémentaires ou de travaux spécifiques. Il suffit souvent de gestes simples, de nouvelles habitudes, de s’aider d’applications intelligentes. Quelques nouvelles habitudes faciles à intégrer permettent de développer un comportement citoyen.
1. 10 litres d’eau pour produire une feuille de papier: préservons cette ressource!
Le papier est la ressource à rationaliser de manière prioritaire. Gourmand en eau pour sa production, le papier doit être utilisé intelligemment. Il représente 75% des déchets produits en entreprise et le taux de recyclage est de seulement 35% pour le papier utilisé en entreprise. Pour une utilisation éco-responsable, quelques gestes simples peuvent être mis en place pour réduire l’utilisation:

  • imprimer recto-verso
  • imprimer seulement lorsque cela est impératif et uniquement la partie nécessaire
  • utiliser le verso des documents usagés pour en faire des feuilles de brouillon
  • pour les réunions, privilégier les présentations numériques
  • privilégier l’impression sur papier recyclé pour l’usage interne


2. Besoin de 8 stylos et 3 cahiers au quotidien? Pas si sûr.
Au quotidien, les fournitures nécessaires à une activité de bureau sont limitées. Il est important de connaître les besoins des salariés et d’évaluer les commandes en fonction de ceux-ci pour éviter la surconsommation. Pour une utilisation éco-responsable des fournitures, il est important de traquer le gaspillage et de mettre fin aux commandes inutiles (souvent livrées par véhicules motorisés,  donc polluants).
3. Chauffage, un degré en moins = 7% d’économie sur la facture énergétique
Été comme hiver, la facture énergétique peut grimper rapidement et l’impact environnemental être alourdi. La climatisation et le chauffage, sont les champions de la consommation d’énergie. Pour diminuer la consommation liée à leur utilisation, des ventilateurs peuvent être suffisants dans des bâtiments où l’isolation le permet. Si la climatisation est utilisée, elle ne doit pas être activée avant une température extérieure de 26°. Pour le chauffage, privilégier une utilisation responsable et éviter à tout prix de surchauffer, l’hiver est la saison des pulls! Pour la régulation de la température, de nombreuses installations et applications permettent la gestion à distance, ce qui permet d’arrêter chauffage et climatisation en l’absence des employés et de redémarrer le système une heure avant l’arrivée des employés pour une température idéale pour travailler: une autre astuce pour diminuer l’impact sur l’environnement!
4. Les déchets en entreprise aussi peuvent être recyclés, et ce n’est pas compliqué!
Pour être éco-responsable, limiter sa consommation en énergie et en fournitures est un premier pas. il est maintenant important de limiter les déchets liés à l’activité des salariés et des entreprises. Pour un impact moindre sur l’environnement, le tri et le recyclage sont les maîtres mots de l’activité. Pour que les gestes soient simples et deviennent automatiques, il est essentiel de mettre à disposition des salariés des bacs de tri et de travailler avec des services de recyclage pour le papier, le plastique, les consommables d’imprimante ou encore le verre. Pour la pause café et les déjeuners, privilégier la vaisselle réutilisable est important pour limiter les déchets liés à l’utilisation de gobelets et cuillères plastique plusieurs fois par jour.
5. Envoyer des mails, source de dépenses énergétiques?
Certaines consommations d’énergie, et notamment d’électricité peuvent paraître anodines mais mises bout à bout, elles ont un fort impact environnemental et un coût non négligeable pour l’entreprise. Equiper les bureaux d’ordinateurs portables, bien moins gourmands en énergie, est une solution pour limiter la consommation d’électricité. La configuration pour une mise en veille rapide des ordinateurs permet aussi de réduire la facture environnementale. L’envoi de mails est un poids environnemental fort et croissant, notamment avec la hausse du nombre d’entreprises dans le secteur tertiaire. Avant l’envoi de chaque mail, quelques règles sont à respecter pour limiter leur incidence écologique, par exemple vérifier si tous les destinataires sont nécessaires, optimiser le poids des pièces jointes. L’utilisation de messageries instantanées est une alternative intéressante pour limiter les envois de mails.
6. Se déplacer malin!
Chaque salarié parcourt en moyenne 15 km par jour pour se rendre sur son lieu de travail, soit environ 6600 km annuels. Pour limiter l’impact environnemental des déplacements professionnels, les transports en commun ou le covoiturage sont les mots-clés d’un voyage éco-responsable pour se rendre sur son lieu de travail. En plus d’une incidence limitée sur l’environnement, se déplacer en transports en commun ou en voiture à plusieurs permet de diminuer le coût pour chaque salarié. De manière formelle ou informelle, le covoiturage peut se mettre facilement en place pour éviter des voitures occupées par une seule personne sur le trajet domicile-bureau. Pour les trajets courts, le vélo ou la marche (modes de transports doux) sont idéaux pour une pollution moindre. Le télétravail peut également être une solution pour éviter aux salariés de se déplacer tous les jours.
7. Téléphones, ordinateurs, imprimantes… ils peuvent tous avoir une deuxième vie!
Les entreprises sont souvent très consommatrices de matériel informatique: ordinateurs, imprimantes, téléphones fixes et mobiles… Si ces équipements sont indispensables pour le travail quotidien des salariés, une gestion éco-responsable est indispensable pour limiter les déchets et donner une deuxième vie aux équipements. A chaque fois qu’un équipement est obsolète pour l’entreprise ou lors du renouvellement du parc informatique,celui-ci doit être déposé à une association ou à une entreprise d’économie sociale et solidaire pour être réparé ou réutilisé et ne pas devenir un déchet toxique.
8. Oui aux labels éco-responsables! Pour consommer vert et économiser de l’énergie
Être éco-responsable est une attitude au sein de l’entreprise mais c’est aussi la mise en place de relations avec des fournisseurs éco-responsables. Plusieurs labels existent pour repérer les fournisseurs éco-responsables. Le label Imprim’Vert garantit une volonté de l’imprimeur de limiter son impact environnemental grâce à une meilleure gestion des déchets et une non-utilisation de produits toxiques. Le label Energy Star permet de se fournir en équipement informatique, dont l’efficacité énergétique est garantie, avec des appareils à mise en veille rapide et donc moins consommateurs d’énergie.
9. L’éco-responsabilité, main dans la main avec les bons partenaires
L’éco-responsabilité se fait pas à pas, du comportement de chacun au choix du fournisseur d’équipements, mais également en faisant des choix verts au quotidien. Pour limiter l’impact écologique des livraisons, chaque entreprise peut faire appel à des coursiers à vélo ou à pied. Disponibles facilement dans les grandes villes, les coursiers à vélo livrent très rapidement et ont un impact bien moins important sur l’environnement qu’un deux roues ou une voiture. Pour les commandes plus importantes, des sociétés proposent des courses en véhicule électrique avec un coût environnemental relatif.
10. L’éco-responsabilité, une préoccupation au quotidien!
La mise en place sur le long terme de bonnes habitudes et la mise à disposition d’outils pour les salariés afin d’adopter un comportement éco-responsable est la clé d’un changement de paradigme dans la prise en compte des enjeux environnementaux. Être éco-responsable, seul chez soi, n’a plus assez de force étant donné l’avancée des problèmes liés à l’impact environnemental de l’activité humaine. La régularité est la clé d’un parcours commun où ensemble les salariés peuvent avoir un impact dans leur vie personnelle mais également professionnelle. Trier, recycler, donner une seconde vie aux appareils, consommer intelligemment sont autant de clés à saisir pour déverrouiller le passage vers des entreprises plus éco-responsables au quotidien.
Grâce à des gestes simples, il est possible de devenir rapidement éco-responsable au bureau. Face aux enjeux climatiques et environnementaux auxquels chacun doit faire face, l’éco-citoyenneté est le comportement de l’avenir tant à la maison que sur son lieu de travail. Les règles appliquées chez soi doivent être les mêmes en entreprise, pour être éco-responsable 7 jours sur 7: éteindre la lumière en quittant une pièce, privilégier la lumière naturelle, débrancher les appareils une fois chargés, recycler ses déchets…




Ecrit par: leocadie / Mis à jour le 30 mai, 2017



Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

















Actuellement sur LYFtv :

LYFtv - Le Forum

LYFtv Music and news

(Vos derniers communiqués)

Vous êtes le

ème
visiteur

Nous écrire

Mentions légales