Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Admin
Admin
Nombre de messages : 567
Date d'inscription : 29/05/2007
http://www.forum.LYFtv.com




Festival à Lyon : le Musée de l'imprimerie s'intéresse à la Bande dessinée

le Mer 17 Mai - 12:31
Bande dessinée : l’art invisible
L’exposition consacrée au 9e art attire toujours un public enthousiaste et curieux. La bande dessinée numérique de Marietta Ren est à scroller sur la tablette mise à disposition, tandis qu’un film hilarant des Pieds Nickelés voisine avec le très inspiré Long voyage, une BD filmée, longue descente au cœur de l’univers poétique de Boulet. Non loin, vous pouvez jouer avec des puzzles et des mots croisés ou admirer les figurines inspirées par Blacksad. Plusieurs planches originales de cette BD exceptionnelle sont dévoilées dans l’espace consacré à la mise en couleurs. 
Quelques notes de « piano oriental » accompagnent la découverte des planches en noir et blanc de l’album du même nom et son auteur, Zeina Abirached, déroule un tracé fluide et cadencé autour de l’histoire de son grand-père facteur de piano au Liban. Vous reviendrez sur Imbattable, où le petit héros de Pascal Jousselin escalade les bulles, les contourne, les traverse, faisant voler en éclat tous les codes de la BD. Et bien sûr, L’Art invisible de Scott McCLoud anime nos murs, une magistrale leçon de BD que les auteurs sélectionnés par le musée et l’équipe de Lyon BD Festival illustrent avec à-propos. 
Lors de votre visite, ne manquez pas de consulter le livre d‘or de l’exposition, dont les pages sont couvertes des dessins de nos talentueux visiteurs !






Leçons de BD au Parc République
Lyon Parc Auto a demandé à l’auteur lyonnais Jérôme Jouvray de redécorer l’espace dédié aux arts et aux artistes du Parc République.

L’illustrateur y décline en 7 leçons pleines d’humour et de couleurs les erreurs à ne pas commettre quand on se lance dans la bande dessinée. Une joyeuse farandole de clins d’œil qui fait écho aux révélations grandeur nature de Scott McCLoud dans notre exposition Bande dessinée : l’art invisible.

Exposition au musée et au Parc République jusqu’au 20 septembre.

Crédit photo © LPA-Guillaume Perret


Bonne Nuit au Musée
Comme chaque année, la Nuit des musées vous permet d’apprécier gratuitement collections permanentes et expositions temporaires avec, en cadeau, des démonstrations des professionnels qui animent nos stages et ateliers.
Cette année encore, les élèves de 4e du collège Balzac de Vénissieux vous serviront de guide, l’an dernier ils se sont montrés très compétents !
Atelier de composition typographique, rencontres autour des techniques de la communication graphique avec démonstrations de techniques graphiques (illustration, gravure, calligraphie, enluminure, sérigraphie), mini-visites de nos guides conférenciers dans les collections, le programme est alléchant.
Sophie Dang Vu, illustratrice en résidence au musée dans le cadre de la Fabrique vous attend pour vous faire découvrir les techniques graphiques qu’elle utilise : linogravure, papiers découpés, dessin à l’encre, etc. Alors, rendez-vous au musée le 20 mai 2017 de 19h à minuit





Vente en ligne en janvier 2018
La modernisation du musée se poursuit pour un meilleur service à nos visiteurs. A partir de janvier 2018, il sera possible d’acheter en ligne son billet d’entrée au musée ou sa place pour un atelier. Ce dispositif concernera les visiteurs individuels, les groupes continueront à s’inscrire auprès du service des publics du musée (tel : 04 37 23 65 43).


De l’utilité de bien regarder dans la reliure des livres
Nos amis et partenaires de l’Université de Reading ont fait l’actualité sur la BBC grâce à William Caxton, qui introduisit l'imprimerie typographique en Grande-Bretagne au XVe. L’imprimeur, considéré comme l'un des 100 Britanniques parmi les plus importants, a fait le buzz grâce à la trouvaille d’Erika Delbecque, bibliothécaire qui, inventoriant les fonds graphiques, a découvert l’unique feuillet recto/verso d’un livre imprimé par Caxton fin 1476 ou début 1477.
Le feuillet, en bon état, écrit en latin, comporte des caractères noirs et des repères graphiques de paragraphes rouges. Il avait été collé dans un autre livre pour en renforcer la tranche.

« Dès que je l'ai aperçu, j'ai senti qu’il était exceptionnel. Les caractères gothiques, la mise en page, les marques de paragraphes en rouge indiquent qu’il s’agit d’une impression précoce européenne. Il est incroyablement rare de trouver une feuille inconnue de Caxton, et étonnant qu’elle ait été sous notre nez pendant aussi longtemps !"

Un seul autre fragment du livre existe, huit feuillets imprimés recto/verso dans les collections de la British Library à Londres. Ce document très rare est estimé à 100 000 livres sterling.


Michel Wlassikoff à Lyon pour des « divertissements typographiques »
Historien du graphisme et de la typographie, enseignant à l’École Estienne, Esag Penninghen et HEAD Genève, Michel Wlassikoff donnera une conférence à Lyon.

« Divertissements typographiques » ou l’art et la manière dont les créateurs de caractères ont présenté leurs œuvres depuis les origines ; les « Divertissements typographiques » lancés par Maximilien Vox et la fonderie Deberny et Peignot en sont l’un des exemples les plus talentueux. Outre un panorama de ces divertissements passés, M. Wlassikoff présentera des travaux récents des étudiants de l’Esag Penninghen, réalisés en lien avec des fonderies numériques.

Archives municipales de Lyon, lundi 22 mai à 18h15, entrée libre, 1 place des Archives 69002 Lyon.
Une conférence organisée par les Amis du musée.



Episode 4 de notre grand roman feuilleton : BizaRRRe, BIzaRRRe, vous avez dit BizaRRe et d’ailleurs les chiens romains grognaient déjà en Rrrrr
Les ouvrages imprimés au XVe siècle sont appelés incunables (d’un mot latin signifiant berceau). Les caractères typographiques utilisés durant cette période, peu nombreux, ont été répertoriés par les historiens ; ils sont traçables, identifiables. Celui utilisé par l’imprimeur strasbourgeois Adolf Rusch (v. 1435-1489) dans son Speculum historiale de 1473 est surnommé « romain à l’R bizarre ». Cette littera canina (les chiens romains grognaient déjà en Rrrrrrrr) y est en effet assez surprenante, ressemblant à un P auquel on aurait rajouté un jambage.

Bien qu’il rompe avec la gothique médiéval, le caractère de Rush ne rejoint pas le modèle romain qui nous est familier aujourd’hui. C’est une sorte d’hybride archaïque, maladroit mais vigoureux, noir comme du gothique, mais avec une plus nette séparation des caractères.

La suite de cet article ici

Rarissime édition incunable du T.IV du célèbre " Miroir historial" de Vincent de Beauvais entrepris à l'instigation de saint Louis.



Le musée soutient le Prix littéraire des Jeunes européens
Il a pour objectif de donner le gout de la lecture aux jeunes Français et de favoriser l’ouverture vers les cultures européennes. Le comité composant le prix regroupe les instituts culturels européens, la maison de l’Europe et des européens et la Bibliothèque municipale de Lyon. Neuf livres de la catégorie littérature francophone ont été sélectionnés. Ils sont étudiés en cours de Français Langues Etrangères. Les étudiants ont choisi leur ouvrage préféré ; la remise des prix de cette 9e édition a eu lieu à l’Hôtel de ville de Lyon le 12 mai. Le jury et le comité organisateur ont pu visiter nos collections et notre exposition temporaire.


Retrouvez l'actualité du Musée de l'imprimerie et de la communication graphique sur Facebook et Twitter.

Pour vous désinscrire



Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

















Actuellement sur LYFtv :

LYFtv - Le Forum

LYFtv Music and news

(Vos derniers communiqués)

Vous êtes le

ème
visiteur

Nous écrire

Mentions légales