LYFtv - Le Forum

Référencer un site internet et partager des infos, annonces et communiqués - D.R/ Pour toute utilisation des images, contacter redaction(at)LYFtv.com
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Retrouvez LYFtv.com sur :
logo+rss
 

Les Maîtres Marseillais contemporains 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
galerie Polysemie



Nombre de messages : 11
Age : 60
Date d'inscription : 05/08/2014

cliquer ici pour publier

**********
voir le calendrier

**********

Abonnez vous à la newsletter :

**********
*******

Marché de l'art : la société lyonnaise Artprice a officiellement étendu ses services aux ventes en ligne : de Damin à Ben, de Combas à...Picasso, les enchères montent sur internet ! Vous souhaitez savoir combien vaut un artiste ou une oeuvre ? Tapez son nom dans le moteur de reherche :

artprice
405 000 artistes référencés
Abonnez vous

**********
Ce forum NE concerne PAS les activités à caractère commercial. Pour tout lien commercial sur LYFtv, contactez notre partenaire, SeedingUp, qui vous offrira une gamme de possibilités d’insertions adaptées à votre budget, en France et en Europe -
**********
MessageSujet: Les Maîtres Marseillais contemporains 2   Sam 24 Oct - 14:17

Du 17 novembre au 19 décembre 2015, vernissage le mardi 17 novembre.
A la galerie Polysémie, 12 rue de la Cathédrale - Marseille :
Les Maîtres Marseillais contemporains 2 :
Bouchaïb Maoual, Mohamed Nabili et Omar Youssoufi

Cette exposition est la deuxième du cycle sur les Maîtres Marseillais contemporains. Pour cette seconde édition, les artistes sélectionnés sont marocains et ont en commun d’avoir vécu ou de travailler actuellement dans la métropole marseillaise.
                       
Bouchaïb Maoual est un peintre, graveur et sculpteur franco-marocain né le 26 février 1959 à Essaouira. Titulaire d'un diplôme national supérieur d'expression plastique à l'École supérieure des beaux-arts de Marseille, il s'est installé dans cette ville pour y travailler.
La pratique de Maoual évolue entre gravure, peinture et sculpture. Fondée essentiellement sur l’anachronisme et l’humour, elle interroge la course folle de l’humanité et sa souffrance éprouvée dans l’obsession des déplacements incessants. A travers des figures fugitives se vivent (se voient), dans un fourmillement de signes, la joie et la déception, la fête et la tragédie de l’existence humaine…, le tout dans une concentration plastique où s’entremêlent Préhistoire et époque contemporaine... 
 
Né le 4 août 1952 à Benslimane, Mohamed Nabili quitte le Maroc pour la France en 1974 afin de poursuivre ses études. Il enseigne à l’Ecole des Beaux Arts d’Aix en Provence pendant un an, avant de se consacrer à la peinture. Après avoir vécu au Pérou, au Mexique, aux Etats-Unis, au Danemark et en Bretagne, Nabili  rentre au Maroc au début des années 90, où il s’installe  dans la région de Benslimane. Orphelin de père et de mère, Mohamed Nabili est à l’initiative d’une fondation à vocation humanitaire créée en 2005 baptisée "Imaginaire de l’enfant dans les arts plastiques".
Il est décédé le 5 février 2012.
«Pour moi, le désert c’est d’abord une philosophie, précisément la philosophie de l’essentiel… En fait, mon travail n’est qu’une fenêtre sur le désert. »
Mohamed Nabili
 
Omar Youssoufi est né le 1er janvier 1950 au Maroc et vit et travaille aujourd’hui en France.
Après avoir suivi des cours d’arts appliqués  au Maroc, Youssoufi migre vers la France afin d’intégrer l’école des Beaux-arts de Luminy à Marseille. Ensuite il s’installe à Aix-en-Provence où il fréquente l’école des Arts Plastiques. 
« Dans les sables liés de cinq continents cet homme ouvre des passages, relie des espérances et crée ainsi un langage pour nous déposer aux confins de nos origines. Regarder un sablier de Youssoufi c’est agrandir le temps et le prolonger à la fois vers les souvenirs oubliés et vers les projets à venir. Aux dévoilements des signes surgissent des messages, aux surgissements des formes se révèlent la magie d’un objet écrin de la mémoire. Archéologue du futur, il sculpte des traces car il est de ceux qui savent notre mémoire fragile. A l’écoute du mouvement, aux ruissèlements des sables s’inventent des partages, s’échangent des rêves, se déploient des horizons. Sculptures vivantes, sans cesse renouvelées aux saisons d’un seul geste. Pendule de l’espace justement hors du temps. »     
Jacques Salomé  

Entrée libre.
Ouvert de 14h à 18h30

Revenir en haut Aller en bas
http://polysemie.com
LYFtv.com / Forum / Lyon / Paris / Europe / Amériques / Météo / Photos / Alatélécesoir / Librairie /
 
Les Maîtres Marseillais contemporains 2
Sujets similaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LYFtv - Le Forum :: Communiqués de presse :: Communiqués de presse :: Culture-