Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
LYFtv-Loisirs
Nombre de messages : 144
Age : 53
Date d'inscription : 17/04/2012
http://www.lyon-panoramas.fr


 Abonnez vous ! :




 Abonnez vous ! :


Le ballet du Bolchoï en direct au cinéma de Vaise à Lyon

le Lun 23 Avr - 22:28
Dimanche 29 avril à 17h, le cinéma de Vaise propose à ses spectateurs de découvrir, en direct, un ballet de la troupe du Théâtre Bolchoï totalement jubilatoire : Le Clair Ruisseau de Dmitri Chostakovitch.
Amusante comédie du genre vaudeville, Le Clair Ruisseau met en scène une troupe d'artistes venus passer quelques jours dans les steppes du Caucase pour prendre part aux fêtes de la moisson. A la ferme collective Le Clair Ruisseau, Zina reconnaît l'une des danseuses qui avait pris des cours de danse avec elle avant qu'elle n'épouse Piotr et s'installe avec lui à la campagne. Ce dernier attise la jalousie de son épouse lorsqu'il tombe sous le charme de la ballerine. Avec son ancienne amie, Zina décide ainsi de tendre un piège à l'infidèle en se faisant passer l'une pour l'autre.

Créée en avril 1935 au Théâtre Maly de Leningrad et reprise au Théâtre Bolchoï de Moscou le 30 novembre 1935, cette comédie-ballet obtint un très grand succès qui n'empêcha pas son interdiction. En février 1936, un éditorial publié dans La Pravda qualifiait l'œuvre de Chostakovitch de « ballet infidèle » entraînant ainsi sa disparition du répertoire du Bolchoï. Une attaque officielle fut lancée contre le compositeur russe dont sa musique fut déclarée « formaliste » et ne traitant pas d'une manière assez sérieuse des problèmes de la vie des kolkhoziens. Dmitri Chostakovitch fut également accusé d'avoir déployé un monde imaginaire pour le ballet et de ne pas avoir retranscrit la réalité des fermes collectives, s'éloignant ainsi du genre officiel de cette période, le « Drambalet », qui privilégiait une danse « réaliste » inspirée de situations de la vie réelle. Ce n'est qu'en 2003 que le chorégraphe Alexei Ratmansky décida de reprendre le ballet.

« Lorsque je me suis intéressé à la partition du Clair Ruisseau, j'ai immédiatement pensé : quelle terrible injustice qu'un tel travail soit oublié sur l'étagère d'une librairie depuis des décennies et ne soit pas interprété sur scène. Fidèle à l'approche des créateurs, j'ai remonté une comédie, tout en supprimant les répétitions pour réduire le ballet de trois à deux actes. Je suis heureux que Le Clair Ruisseau soit à nouveau au répertoire du Bolchoï, là où il doit être. » Alexei Ratmansky.

C'est donc un privilège que vivront les spectateurs du Pathé Vaise lorsqu'ils assisteront, en direct du Théâtre Bolchoï et en qualité numérique supérieure, à ce somptueux ballet hilarant interprété par l'orchestre, les solistes et le corps de ballet du Théâtre académique d'Etat Bolchoï et chorégraphié par Alexei Ratmansky. La musique, légère et divertissante, embrasse la chorégraphie, prétexte à maintes plaisanteries et quiproquos. Les nombreuses scènes comiques offrent ainsi au public la possibilité d'apprécier l'originalité et la virtuosité des danses villageoises inspirées du folklore.

Une fois encore, ce concept inédit qui propose de découvrir des ballets issus des productions les plus prestigieuses ne manquera pas de charmer les spectateurs du Pathé Vaise. Ce ballet placé sous le signe de la comédie sera un grand moment de plaisir artistique à vivre confortablement installé dans son fauteuil de cinéma. Le son en 5.1 et les dix caméras en haute définition sont l'assurance de vivre cet événement dans les meilleures conditions.

La saison du Bolchoï est proposée au tarif de 22€ la représentation, 13€ pour les enfants de moins de 12 ans, 19€ pour les étudiants et un « forfait live » de 3 représentations à 57€ ou de 6 représentations à 99€.
Le prochain et dernier ballet du Bolchoï de la saison sera à découvrir le dimanche 24 juin à 17h avec Raymonda d'Alexandre Glazounov.

Tout au long de l'année, les cinémas Gaumont et Pathé ont proposé à leurs spectateurs de vivre des ballets et des opéras en direct des plus grandes scènes mondiales. Ainsi, en plus des ballets du Bolchoï, ils ont pu découvrir les opéras du Metropolitan Opera de New York et les ballets de l'Opéra de Paris dont il reste encore à découvrir : Roméo et Juliette d'Hector Berlioz, le mardi 15 mai à 19h30.


**************

NdlA : les articles - même en partie - publicitaires sont modérés si ils ne respectent pas les Conditions Générales d'Utilisation (C.G.U) du forum :Si vous souhaitez promouvoir une marque, une institution ou une organisation, nous vous invitons à  cliquer ici et à vous inscrire comme annonceur sur la plateforme SeedingUp, notre partenaire. Vous pourrez  alors définir parmi les différentes propositions votre formule d'annonce (lien hypertexte, vidéo, article sponsorisé, campagne réseaux sociaux...) et choisir de la publier sur ce forum ou sur d'autres sites partenaires en fonctionde votre cible géographique ou thématique. SeedingUp est une plateforme fiable de mise en relation entre professionnels de la communication, blogueurs et médias.


Suivez nous sur Instagram @LYFtvPhotos :


Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Vous êtes le

ème
visiteur

Nous écrire

Mentions légales